AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The King of Fighters'96 [Review Complète]

Aller en bas 
AuteurMessage
Robby
Fondateur
avatar

Messages : 828
Date d'inscription : 20/01/2008
Age : 38
Localisation : South Town

MessageSujet: The King of Fighters'96 [Review Complète]   Jeu 24 Jan - 20:27


1. SNK Neo-Geo MVS Hardware
2. 07/1996 by SNK

C’est en 1994 que SNK sort son premier The King of Fighters (KOF). Réunissant des personnages de Fatal Fury et de Art of Fighting (mais aussi de nouveaux !) le jeu est une petite révolution dans les salles d’arcade. Jusque là habitués à de simples « un contre un » les joueurs découvrent avec bonheur les joies du combat par équipe : dans KOF les combats se déroulent en trois contre trois ! Attention, il ne s’agit pas d’un immense boxon où tout le monde essaie de s’en mettre une ! Non, les combats se déroulent de manière classique, mais dès qu’un de vos persos est K.O, un autre vient le remplacer jusqu’à l’épuisement de votre team. Bref, le jeu marche bien, et SNK décide d’en remettre une couche en 1995. Outre l’apparition de Iori, cet épisode sera l’occasion de pouvoir « éditer » son épique pour la première fois. En 1996 déboule le troisième épisode de la saga : KOF 96. Sans avoir la réputation d’un KOF 98 ou 2000 (voir maintenant d’un 2002) ce jeu représente sans nul doute l’évolution la plus majeure dans l’histoire de la série, tant au niveau graphique que sur le gameplay.


Les qualités techniques.

KOF 96 se démarque de façon très nette des deux premiers épisodes. Le travail effectué est en effet considérable : Les sprites sont retravaillés, l’animation subit un sacré lifting, et le nombre de personnages sélectionnable se paie le luxe d’augmenter ! Si l’on regarde plus en détail, on s’aperçoit aussi bien vite que le design général a gagné en classe, j’ai presque envie de dire « en maturité ». Les décors sont parmi les plus belles réalisations de la saga, le tout dans une harmonie générale absolument fantastique. Il y a en effet chez ce KOF 96 une forte identité, qu'on ne retrouvera peut être plus autant avec les épisodes suivants. Quoiqu'il en soit, c’est avec un vif plaisir que vous découvrirez les magnifiques stages qui composent le jeu ! Certains évoluent au « fil de la journée » : c’est notamment le cas du fameux stage de la voie ferrée qui est tout bonnement merveilleux le soir, avec ses gros nuages dangereux. Je ne parlerai pas du stage de la team boss, qui est juste l'un des décors les plus monstrueux jamais réalisé dans un jeu de fight. Qu'on se le dise, SNK a mis les bouchées doubles pour ce titre.


Le son n’est pas en reste. Ce KOF a la réputation d’avoir les meilleures musiques de stage. Il la mérite amplement. Ben oui, non content d'avoir les plus beaux décors, ce KOF a en effet, la meilleure OST, avec en tête, le tonitruant "Esaka". Du bonheur en cartouche je vous le dis. Cette année 96 est donc marquée au fer rouge chez SNK qui est probablement au sommet de son art.


Revenons un instant sur les persos avant de parler du gameplay. KOF 96 c’est le KOF qui voit apparaître sur les écrans la « Boss Team » : Geese, Krauser et Mr Big sont jouables. Vous trouverez d’ailleurs un total de 27 persos. De quoi faire, surtout si on tient compte du fait qu’un grande majorité de joueurs choisissent toujours les mêmes persos. A noter aussi la « forte » présence des « filles » : 8 sur les 27 combattants.


Le gameplay.

Outre sa qualité de réalisation, KOF 96 marque l’histoire par son gameplay. En fait c’est de lui que viennent les bases actuelles de la série (si on met de côtés les directions prises par KOF 2001 et 2003). Après un KOF 95 qui mène les règles de la vieille école au sommet, SNK décide pour ce troisième épisode de dynamiser son système de jeu. Et là c'est la grosse claque : si vous n’êtes pas un expert de KOF, vous ne trouverez pas grande différence entre cet opus et le KOF 98. Disons que si le pas effectué entre KOF 94/95 et le KOF 96 est un pas de géant, les progrès à partir de ce dernier seront de moindre importance. Il faut dire que la console arrive déjà à son top niveau. Les futurs KOF mettront l’accent sur le nombre de persos jouables, tout en apportant quelques innovations dans le gameplay, mais pas de « révolution ». Donc pour ce qui est du jeu, on retrouve la configuration classique avec les coups faibles et forts (il y a aussi le coup très fort qu’on place en appuyant en même temps sur les deux coups forts). On charge sa barre de power avec A-B-C (les trois en même temps), on esquive avec A + B et au surprise, on fait une roulade. Ca permet notamment de passer dans le dos de l’adversaire. Les Desperation Moves se réalisent soit lorsque la barre de vie est dans le rouge, soit lorsque la jauge de power est pleine. Il est bien entendu possible d’associer les deux possibilités pour faire sauter le bouchon comme on dit…. Vous réaliserez donc une Super Desperation Move !


Notons également l'apparition du run qui remplace désormais (et avec bonheur) le bon en avant. Il s'agit là d'une énième révolution puisque KOF 96 est le premier jeu de combat à voir apparaître la "course". Inutile de vous dire que les affrontements s'en retrouvent encore plus soutenus. Il est d'ailleurs regrettable que le run ne soit pas appliqué dans le mode extra de KOF 97 et 98. Comme si cela ne suffisait pas, SNK a aussi ajouté la possibilité d'effectuer des sauts de différentes tailles. Bref, KOF 96 c'est du lourd, et il existe encore d'autres nouveautés comme la possibilité de se relever plus rapidement lors d'une chutte ou la garde aérienne. Mais décrire toute la densité du gameplay reviendrait à faire une faq de 30 pages. Je vais donc m'arrêter là pour les détails du gameplay !


Conclusion.

Que dire de plus ? Ce troisième opus approche la perfection, vient toucher le divin. C'est tout simplement un travail colossal qui se cache derrière ce titre. Il faut dire qu'après l'immense KOF 95, SNK ne pouvait pas se permettre une suite au rabais. Le pari était très exigeant, mais il est réussi. Voilà le KOF le plus utlime en terme de grosse baffe en pleine poire. Le roi parmi les rois, celui à qui tous les suivants doivent tant. Comme si cela ne suffisait pas, il se paie le luxe d'être franchement abordable sur Neo-Geo cartcouhe. On ne le dira jamais assez : jouez à KOF 96, et oubliez le reste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2defender.forums-actifs.com
 
The King of Fighters'96 [Review Complète]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lego] Review Power Miners : Cristal King
» [Review] Premières reviews des Glatorian Legends
» [Review] 8689 : Tahu Mistika (vidéo)
» [Review] LEGO Ben10 8409 : Spider Monkey par Eurobricks
» [Review] 8998 Toa mata nui (images)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESPACE SITE : PARTAGEONS NOS REVIEWS & DOSSIERS ! :: Versus Fighting-
Sauter vers: